• Pascal Marquis

Le Français Québécois

Aujourd'hui je fais une sorte de suite à ma dernière vidéo où je parlais de la langue française et de son orthographe.

Maintenant, je veux parler de la langue française au Québec.

Tu l'as certainement déjà remarqué,

c'est très différent du français que l'on parle en France.

Mais est-ce que tu t'es déjà attardé à bien comprendre toutes ses subtilités ?

La plupart des Français européens, lorsqu'on leur parle du français québécois, la première chose à laquelle ils pensent, c'est à des mots d'église.

Et je trouve ça dommage, car le français québécois

est beaucoup plus riche que ça.

Je vais te démontrer tout ça dans cette vidéo.

Bonne écoute! 😀

Pascal Marquis

Ne manque pas les prochaines vidéos, inscris-toi juste ICI.

Tu peux aussi t'abonner à ma chaîne YouTube.

Et me suivre suivre sur Facebook. -

Supporte-moi ici

Visite ma Boutique

Ma chaine How To

Mon Instagram

J'utilise la musique de Artlist

J'édite mes photo avec Luminar

Utilise mon code Promo ''PASCAL''

Pour en savoir plus sur l'équipement que j'utilise

pour faire mes vidéos, viens voir juste ici.

Certains des liens sur cette page sont des liens affiliés, c'est-à-dire que je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Article en Version texte si tu préfère lire.


Salut, moi c'est Pascal, et aujourd'hui vidéo spécial sur le Français Québécois. Ça faisait longtemps que je voulais faire une vidéo du genre et vous avez été quelque un à me le demander... Parce que oui, sache que si tu es Québécois ou Canadien, tu fais partie de la petite minorité des gens qui me regarde à partir de mon propre pays. Bha oui, 54% des gens qui me regarde sont de France, contre seulement 11% au Canada. On n'oublis pas la Belgique la Suisse le Maroc et l'Algérie, bien sûr, salut tout le monde. Mais tout ça pour dire que, quand même, ça fait 89% des gens qui m'écoutent qui trouve mon accent plutôt amusant! Parce que je sais pas si tu l'as déjà vécu, mais quand t'es Canadien francophone, et que tu parles ta propre langue à l'extérieur de l'Amérique, les gens te regarde avec un drôle de regard et te demande quelle langue tu parles??? Parce que dans leur tête le français / ça sonne beaucoup plus comme ça alors du coup il se doute vraiment pas que tu parles français, / quand tu parme de même. (accent québécois / français / Québécois) Ça m'est arrivé quand même assez souvent quand j'ai voyagé avec Simon, on parlait aux gens qu'on rencontrait en anglais, mais entre nous on se parlait en Français. Et j'ai souvent remarqué des gros point d'interrogation dans le visage des gens à chaque fois qu'ils m'entendais parlé.


Alors aujourd’hui, j’te fais un p’ti cour de Français Québécois / Canadien, parce que non il y a pas juste au Québec qu’on parle français. Et contrairement à peux près tout ce que tu peux trouver sur internet, je vais éviter de parler des mots d’église. Bha oui parce que c’est à peu près la première chose a la quel les étrangers font allusion quand ils veulent parler du fameux Français québécois, et je trouve ça désolant. La Français québécoise, tu vas voir c’est beaucoup plus riche que ça.


Premièrement, la plus grande différence, c’est au niveau d’où on le parle dans la bouche. En Europe vous parlez tout au bout de la bouche, juste derrière les lèvres. Au Québec au parle à peu près au centre de la bouche. Et juste ça, je pense que ça donne déjà la moitié de l’accent.



Bon, maintenant on va décortiquer l’autre moitié, tu vas voir là c’est beaucoup plus compliqué. Premièrement ici on a le réflexe de raccourcir une bonne partie de nos mots et nos phrases.


Par exemple, ‘’je ne sais pas’’.

Au premier degré on peut déjà faire sauter le ne.


Y fait combien dehors?

Je sais pas?


Au deuxième degré on remplacerait aussi le ‘’e’’ de ''je'' par un apostrophe.

L’apostrophe est très utilisé au Québec.

On dit alors, ‘’j’sais pas’’.


Ça t’a couté combien?

J’sais pas.


Et finalement, on peut encore le raccourcir en disant tout simplement ‘’ché pas’’.

T’en penses quoi?

‘’Ché pas’’


Tu vas tu y aller?

‘’ché pas’’


Y veux-tu?

‘’Ché pas’’


A va tu réussis?

‘’Ché pas’’



Bha oui, on raccourcis je sais, par ché.

Ché pas quoi faire

Ché pu où aller

Ché pas quoi en penser.



On vient de voir deux exemples intéressants.

Y va tu y aller et A va tu réussir.

En Québecois, on va pratiquement toujours dire ‘’i’’ (Y) pour parler de lui, et ‘’A’’ pour parler d’elle.

Alors au lieu de dire ‘’il va à l’école’’, on dit ‘’y va à l’école’’

Mais ça ne s’applique pas juste aux personnes, ça s’applique a peu près partout où on dit il ou elle.


Y fait beau

y fait froid

Y fait fret

A manque de rien

A s’est fait teindre les cheveux

Y’en a-tu des bleus?

Non mais y'en a des rouges.


Avec le verbe être au passé mais seulement féminin on peut même sauter le pronom.

-Était vraiment gentille

-Était toujours à l'heure

-Était pas là.


Pour parler de sois on va couper ça tout simplement en J' ou en M'

Je suis allé - J'tallé

J'en ai marre - J'tanné

Je trouve ça drôle - J'trouve ça drôle

Je suis innocent - J'tinnocent

Je ne vais pas faire - m'a pas faire ça

Je vais y aller - m'a y'aller

Je vais essayer - m'a essayer




Par contre quand tu t'adresse à quelqu'un directement,

tu peux simplement dire ''T'' au lieux de ''tu es'' ou ''es-tu''.

T pas sérieux?

T vraiment rapide!

T mon idole

T vraiment bon!

T tu fâché?

T'en viens-tu?


Ah tu vois ça c’est aussi un bel exemple.

Tu…

Le tu en Québécois ça signifie pas seulement la 2e personne du singulier.

Ça sert aussi a poser une question.

Par exemple plutôt que de dire ‘’est-ce que t’en veux?’’

On va dire ‘’t’en veux-tu?’’

Y mouilles-tu dehors?

Non mais on est-tu bien?

A tu rien à faire elle?


Est-ce que c’est froid?

Oh ça c’est un bel exemple

Comme ‘’est-ce que’’ est la question, on peut le remplacer par ‘’tu’’

C’est va devenir un simple ‘’S’ ‘’ qu’on va aller placer juste devant le tu.

Et froid va reste intacte.

S’tu froid? ou encore plus québécois on pourrait dire ''stu frette''

S’tu chaud?

S’tu là?

Je l’sais tu?

Tu t’es tu fait mal?

T’es tu correct?

Ça s’peux tu?

T’a tu faim?



On prononce jamais le ‘’L’’ dans le mot ‘’plus’’.

Alors au lieu de dire ‘’J’en peux plus’’ On va dire ‘’J’peux pu’’.

Ou encore l’expression ‘’J’pu capable’’



Tu sais devien ‘’tsé’’

Tsé le vélo qu’on a vu hier.

Tsé la fille au dépanneur.

Non mais tsé là.




On a aussi le fameux ‘’fak’’ ou ‘’faque’’, qui replace un peu alors.

Fak au lieu de dire ‘’il pleu à l’extérieur alors je vais rester à l’intérieur’’.

On va dire ‘y mouille dehors fak m'a rester en dedans’’.


Alors est-ce que tu as réussi?

Fak t’a-tu réussi?


On peut aussi s’en servir pour retourner une question qui demande en quelque sorte à son interlocuteur de détailler un peu ce qu’il dit.

- J’ai réussi mon examen!

- Fak?

- Fak j’vais pouvoir avoir ma bourse!


On peut aussi rajouter un là après le fak.

Bob ya pogné un flat su son vélo fak là on a arrêté.


- Alors on fait quoi?

Fak là on fait quoi?


-‘’alors combien ça va coûter’’

‘’ fak là ça va faire combien’’


Ce qui nous amène a parler d’argent.

On est aussi très diminutif quand on parle d’argent.


Ça me surprend toujours que j’entend dire un français… ‘’Ça fait 2 euros et 48 centimes svp’’ Au Québec on dirait tout simplement ‘’2 et 48 stp’’ À moins que le montant soit sans virgule, ou inférieur à 1$, on ne prononce jamais le mot dollar et encore moins ‘’centime’’. On pourrait par exemple dire ''ça coûte 5$''. Mais encore là on aurait plus tendance à dire 5 piasses… Probablement familier avec piastre, une devise éteinte depuis longtemps. Où on pourrait parler de 25 cennes… Probablement de ‘’cent’’ en anglais. Alors on peut dire 2 piasses, ou 48 cennes, mais si on les met ensemble on va juste dire 2 et 48. En Québécois, si je dis 2 et 48, c’est évident que je parle d’argent, j’ai pas besoin de le mentionner.


Aweille!

À ça s’en est un le fun.

Aweille, ça peut être utilisé de toute sorte de façon.

Quand t’es tanné d’attendre après quelqu’un tu peux lui dire…

Aweille vien t’en!

Ou juste ‘’Aweille là’’


Ça peut aussi être utilisé comme encouragement.

‘’Aweille lâche pas!’’

‘’Aweille t’es capable’’

‘’Aweille aweille aweille’’



Marde…

On l’utilise partout.

Marde pour parler de merde… Oui oui comme dans ‘’excrément’’.

Comme dans…

C’est de mauvaise qualité - C’est d’la marde - ça vaux pas d’la marde

Je suis dans le pétrin - Chu dans marde

C’est le comble - C’est le bout de la marde

Tu est vraiment très excité - T’es fou comme d’la marde

Quand quelque chose est vraiment très rare, on va dire - C’est rare comme d’la marde de pape

Pour parler d’un salopard, on va dire de lui que c’est un mangeux de marde

Au lieu de dire tan-pis on va dire tout simplement ‘’d’la marde’’

Tans pis pour lui, il s’organisera tout seul - D’la marde y sarragera toute seule.




Le fameux PIS.

Il peu d’abord servir de diminutif de ‘’et puis’’

Comme dans ‘’J’tallé au magasin pis j'ai acheté une pomme’’


Il peut aussi servir à remplacer le mot ‘’et’’.

Comme dans ‘’J’veux dé fraise pis dé bleuet’’

‘’Ah elle pi son café là’’


Pis peu aussi être une question tout entière.

Comme par exemple si t’attends ton ami qui est en train de passer son examen de permis de conduire, quand tu le revois au lieu de lui demander.

‘’alors comment ç’a été’’ ou ‘’est-ce que tu as réussi’’

Tu peux tout simplement dire… ‘’Pis?’’



On a aussi une sorte de ponctuation très spécial.

Le fameux BIN.


-Pis y'étais tu tu contant?

Bin oui!


-Léa est enceinte!

BIN NON!!


- Fak là y’é parti en courant pi yé rentré dans le poteau

BIN voyon donc!


-Tien v’la ton pourboire!

Bin là c'est benne trop!


Non mais fait toi en pas c’est gratuit

-Ah bin là, fallais le dire avant!


Ça peut aussi servir pour créer une hésitation.

T’es certain qu’tu veux t’embarquer là-dedans?

Binnnn, je sais pas vraiment y faut que j’y pense encore.


On peut aussi s’en servir pour quantifier en ajoutant DON devant.

T’en a don bin des vélos toi!

Ça veut dire que t’as beaucoup de vélo.

Tu es très intelligent - T’es don bin intelligent toi

Ayoye c’est don bin chaud!

T’es vraiment belle - T’es don bin cute


Bha oui cute.

Un emprunt de l'anglais très utiliser au Québec pour parler de tout ce qui est beau ou belle.

Coudon Y'é don bin cute ton chat.



Ah, Coudon!

Coudon c'est comme une remarque hors sujet.

Cou don a l'arrive tu la pizza?

Coudon s'tu moi ou y fait chaud?

On peut aussi s'en servir pour clore un sujet insignifiant ou qui nous intéresse peut.

Savais-tu que les cumulonimbus c'était une sorte de nuage!?

Ah ben ben coudon.




Korek va souvent remplacer OK.

Tu t’es blessé! T’es tu Korek?

En tu cas merci pour tout! 50 piasses s’tu Korek?

S’tu Korek si on remet ça à la semaine prochaine?

Y s’est dopé avant la course! Y’é vraiment pas Korek!


Un autre façon de dire korek ça serait ''pas pire''.

Dans le sens que c'est passable, c'est pas bon mais c'est pas non plus mauvais.

Comment tu le trouves mon vélo? y'é pas pire.

Es-tu bonne ma tarte? È pas pire.

Pi? Pas pire!




Si on retourne dans les raccourcis, on retrouve aussi le CHU, ou juste CH.

Au lieu de dire ‘’Je ne suis pas capable’’ on peut tout simplement dire ‘’Chu pas capable’’ ou même ‘’Ch’pa capable’’

Je ne suis plus là - Ch’pu là’’

Je suis certain que c’est beau - Chu sur qu’cé beau’’



Pour faire changement, il y a aussi des mots qu’on allonge.

Comme toute, qu’on utilise autant au féminin qu’au masculin.


-Tu veux tu un beigne à l'érable, au chocolat ou fourré à la fraise?

J’lé prend toute!

- Toute ça!

- Tu vas pas toute manger ça?

- On peux pas toute avoir dans vie.


Et le contraire de toute, c’est pantoute.

Qui veux dire pas du tout.


-T’aimes-tu ça?

Pantoute!


Tu le savais-tu?

Pantoute




T'sé

T'sé qui est un raccourci de tu sais.

Alors plutôt que de dire :

-Tu sais le voiture de ton amis?

On va dire -Tsé le char à ton chum.

Tsé là le pont qui traverse la rivière.

Tsé la maison avec la porte bleu.



Le verbe écœurer peut vraiment rendre les étrangers très confus. Par exemple ''tu m'écœures'' ou ça m'écœure'' c'est très négatif. Par contre si tu me demandes si j'ai aimé ton souper et que je te réponds que c'était écoeurant, c'est probablement le plus beau compliment que je pouvais te faire. Eille y'étais tu bon le spectacle du Cirque du Soleil. Ah oui y'étais vraiment écoeurant!



Ok on révise un peu.


J'taller au dépanneur.

J'acheter du pain pi dé jujubes

En revenant j'ai faite un flat

le towing é v'nu m'arranger ça.

Asteur que toute é korek m'en va m'évacher s'ul divan.


T'as tu compris?


J'taller au dépanneur.

- Je suis allé au dépanneur. (et le dépanner on y reviendra plus tard)


J'acheter du pain pi dé jujubes.

- J'ai acheté du pain et des jujubes.


En revenant, j'ai faite un flat.

-Un flat c'est une crevaison.


le towing é v'nu m'arranger ça.

-Un towing c'est une remorqueuse, alors la remorqueuse est venue réparer ma crevaison.


Asteur que toute é korek m'en va m'évacher s'ul divan.

-Maintenant tout est beau, je vais m'étendre sur le sofa.




Ok on continue avec un peu de vocabulaire.


Le verbe niaiser.

Ça peut servir pour vraiment plein de choses.


Ça peut vouloir dire perde du temps.

Comme dans niaise pas avec ça, ça sert à rien.


Ou comme dans, y'é arrivé en retard, y m'a laissé niaiser sur le bord de la porte 15 minutes.


Où la fameuse expression ''niaise pas avec la puck''.

La puck étant une rondelle de hockey.

''Niaise pas avec la puck'' ça veux dire, agis rapidement, arrêt de réfléchir... AGIS''


On peut aussi niaiser quelqu'un.

Ça peut être juste pour taquiner quelqu'un qu'on aime, ou pour ridiculiser quelqu'un qu'on n’aime pas.


On peut aussi faire des niaiseries.

Comme lâcher un pet bruyant aux beaux milieux d'une conversation ça peut être considéré comme une niaiserie.




Parlant de pet, ça veut dire une flatulence.

Mais on peut aussi s'en servir pour dire que c'est très facile.


Comme dans : ''Pi l'examen''

-Ah! St'un pet!

-Remarque ici que ''C'est un'' est raccourci à ''st'un''... St'un pet.


Ah oui et on pourrait même l'utiliser pour quelqu'un qui est très fier de lui même.

On dirait de lui qu'il est fier pet.




Le verbe jaser.

Chez nous au lieu de discuter, de parler, ou de causer on va jaser.

- Vien t'assoir on va en jaser.

- Tu veux tu en jaser?

- J'ai croisé ma mère à vélo on a piquer une jasette. (ça veut dire on a discuter)



Des Gosses

Attention si tu viens au Québec, offre jamais à quelqu'un de lui montré une photo de t'es gosses, ça risque d'être très mal pris.

Au Québec, des gosses c'est pas des enfants, c'est des testicules.



Chum...

Attention reste attentif ça c'est compliqué.

À soir j'va sortir avec mes chum. -Ça veut dire que je vais sortir avec mes amis. Ou avec mon chum, ça veut dire mon ami. J'pourrais aussi aller voir ma chum. Qui est une amie de fille. Par contre pour une fille c'est différent. Si ELLE parle de SA chum, c'est une de ses amis fille. Mais si elle parle de son chum, c'est son amoureux. Pour un homme lorsqu'il parle de son amoureuse il va parler de sa blonde... Même si elle est brune, rousse ou noir. Alors moi je suis le chum à ma blonde, mais mes chum c'est pas des amoureux c'est des amis.



Quessé

Qui est tout simplement le raccourci de qu'est-ce que.

Comme par exemple au lieu de dire ''Qu'est-ce que c'est ça''.

On va dire ''Quessé ça?''



Mouille

Au Québec il pleut pas, y mouille.

Et c'est Grégory qui me l'a fait remarquer.

Et quand il pleut vraiment très très fort, on dit qu'il mouille à boire debout.

Ça veux dire que tu pourrais boire comme ça sous la pluie tellement il mouille fort.




Épicerie

Ce mot l'à je l'ai jamais entendu en Europe. Je pense que vous appelez ça des super marchée. L'épicerie c'est l'endroit où on achète tout ce qu'on mange. Les conserves, et les produits frais. Les meilleures épiceries ont même une poissonnerie, une boulangerie, et un boucher à l'intérieur des mêmes 4 murs pour avoir des produits bien frais. On achète alors tout au même endroit.



On a aussi les dépanneurs.

Ça, c'est vraiment très nord-américain. Un dépanneur c'est un petit commerce local où tu peux trouver un peu de tout. Généralement si tu habites en ville il y en a au moins 2 dans un rayon de 1km autour de chez toi. Tu peux y acheter des chips, des bonbons, des sandwichs, des boissons fraiches, des slushs, du tabac, de l'alcool, des billets de loterie, des journaux, des cartes routières, du lait, du pain des muffins et vraiment un paquet d'autres affaires. C'est aussi là qu'on achète notre essence. Au Québec c'est rare qu'on va voir une station-service vendre seulement de l'essence. Les meilleurs dépanneurs sont même jumelés à un restaurant.




Bon on va enchainer ça avec les expressions.


Tire toié un buche.

Qui veux dire assis toi. Qui remonte probablement à l'époque des bucherons qui s'assoyaient sur des bûches. Donc, tire-toi une bûche... Généralement quand quelqu'un t'invite à te tirer une bûche ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre que tu vas rester assis un bon moment.


Oh, ça prend pas la tête à Papineau.

Papineau c'est un politicien des années 1800 qui était réputé pour sa grande intelligence. Alors quand on dit que ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre quelque chose, ça veut dire que c'est pas très compliqué, et que tu devrais être capable d'y arriver.


À moins que tu sois pas le crayon le plus aiguisé de la boîte.

Ça c'est une expression qu'on utilise pour parler de quelqu'un de vraiment niaiseux. Ou du moins qui se démarque par sa stupidité parmi un groupe. D'où le crayon le moins aiguisé de la boite.


Avoir les mains pleines de pouces.

Si t'as de la misère à te figuré comment c'est possible, inquiète-toi pas, c'est juste une expression pour parler d'une personne maladroite. Qui échappe tout, qui casse tout, qui fait toujours des accidents. On pourrait alors lui dire... Coudon toi t'as tu les mains pleines de pouce!?


À ne pas confondre avec broche a foins.

On dit broche a foins pour désigner un objet ou un travail exécuté de piètre qualité. Un plancher posé tout croche, des coulisses de peinture sur les murs, un objet que tu as peur de toucher tellement il semble fragile par sa mauvaise construction. Les gens qui travaille en broche à foin le font régulièrement par paresse ou par attise parce qu'ils veulent terminer le travail le plus rapidement possible au détriment de la qualité.


- Ben voyons donc ça pas de bon sens,

ils t'ont fait une belle job de broche à foin,

c'est-tu parce qu'ils avaient hâte de sacrer leur camps

ou s'tais juste une gang de cabochons?


Ahah!!

Je ne pense pas qu'il y ait grand monde hors du Québec qui était en mesure de comprendre quoi que ce soit là dedans.

On va décortiquer ça.


Bha voyons donc!

Ça c'est une forme d'expression qui révèle sois de l'étonnement, de l'incertitude ou de l'exaspération.

En Europe on dirait plutôt quelque chose du genre :

- J'y crois pas!

- C'est pas possible!

- C'est scandaleux!


Ça pas de bon ‘’san’’

Et attention on parle pas ici de ce qui coule dans tes veines. On devrait plutôt dire que ça n'as pas de bon ''sense'' mais bon c'est comme ça qu'on le prononce. Donc ça pas d'bon sens veux dire que c'est insensé.


Sacrer son camp maintenant.

Quelqu'un va sacrer son camp lors qu'il est à bout d'une situation où quelque chose qui l'énerve le fâche ou lui fait peur. L'action de sacrer son camp signifie de s'en aller. Dans un exemple de peur : ''On ferait mieux de sacrer notre camp avant que l'ours revienne''. Ou dans un exemple de frustration, ''La cliente était en train de me crier dessus pour aucune bonne raison fak j'ai sacré mon camp et je l'ai laissé s'arranger avec ses affaires''.


Et finalement, un Cabochon c'est quelqu'un qui travaille tout croche. L'électricien qui fait une jonction de fil électrique avec du tape électrique au-dessus d'une douche par exemple est un cabochon. Ou encore le serveur au restaurant qui nettoie ta table à moitié est aussi un cabochon.



Alors pour la phrase précédente, en Europe on dirait plutôt un truc du genre ''J'y crois pas c'est insensé, ils ont fait un vrai travail de merde, ils avaient hâte de partir ou ce n'était que des idiots?



Accouche

Oui oui, comme dans le verbe accoucher. On va dire ça à quelqu'un qui se lance dans des explications interminables, plus ou moins utiles à l'histoire qui est en train de raconter, comme c'est arrivé l'autre jours quand j'ai été marché en montagne et que j'ai rencontré un islandais d'origine Suisse, un mercredi d'automne en après-midi où on commençait à voir la pleine lune, mais pas au complet parce qu'y avait des nuages...

- ACOUCHE

Voilà.

Accouche ça veut dire, viens en fait, arrête de passer par 4 chemins. Quand ça fait plusieurs fois que t'es obligé de rappeler à quelqu'un d'accoucher, tu peux aussi dire, ''Accouche qu'on baptise''



Une expression que j'aime beaucoup c'est ''habillé comme la chienne à Jacques''. Ça veut dire que t'es vraiment mal habillé. La légende dit que l'expression viendrait d'il y a jadis, quelque par en Gaspésie, ou Jaques, avait une chienne avec une maladie qui lui faisait perdre son poil. Alors Jaques l'habillait avec des vieux vêtements pour éviter qu'elle ne prenne froid. Ce qui lui donnait un style... Particulier.



Attache ta tuque avec de la broche.

Bon d'abord il faut dire qu'une tuque c'est un bonnet que l'on met en hiver sur notre tête pour se protéger du froid. Et de la broche c'est pas ce qui sort d'une agrafeuse, c'est un fil de fer flexible. Le même que dans l'expression broche à foin. Bref attache ta tuque avec d'la broche ça veux dire, prépare-toi à ce qui s'en vient, y va avoir de la turbulence. Attache ta tuque avec de la broche pour pas le perdre. Mais c'est au sens figuré, t'as pas besoin ni de tuque ni de broche. On pourrait dire : ''Attache ta tuque avec d'la broche l'avion va s'écraser'' Ou attache ta tuque avec d'la broche, on n’aura jamais eu autant de clients dans une journée''.



Fouille-moi pourquoi.

Ça on va dire ça juste avant quelque chose d'inexplicable comme... Fouille-moi pourquoi mais mon vélo s'est réparé tout seul. Ça veut dire demande moi-même pas comment c'est arrivé j'en ai aucune idée.



Tiguidou

Ahah!!

Tiguidou ça veut dire que ça s'est bien passé, ou que je suis d'accord, ou que c'est terminé.


Par exemple :

As-tu terminé ton travail?

-C'est tiguidou (Ça veut dire que oui et tout est beau)

-Je suis tiguidou avec toi (Je suis d'accord avec toi)



Ça coche!

Ça, ça veut dire que c'est ce qui ce fait de mieux, c'est la crème quoi. Wow y'é ça coche ton vélo. Mon groupe de musique préféré viens faire un show en ville la semaine prochaine ça va être ça coche! Eille tu t'es abonné à ma chaîne, merci t'es vraiment ça coche.


Ahah!!


Bon heille on pourrait continuer vraiment longtemps comme ça fak on va arrêter ça là pour aujourd'hui. J'en ferai peut-être une deuxième un jour si l'intérêt se fait manifesté dans les commentaires.


En attendant, je t'invite à regarder ma vidéo sur l'orthographe de la langue Française si tu ne l'as pas déjà vue. Mais si tu t'es rendu jusque ici, je suis certain que tu vas l'aimer.


Si tu as aimé la vidéo, je t'invite à me mettre un pouce en l'air et à la partager.

Dit moi dans les commentaires, toi c'est quoi ton expression préférée?

Et n’oublie pas de t'abonner si c'est pas déjà fait!


Enfin, fais attention à toi, et on se revoit très bientôt!


Salut!



16 vues
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 par Pascal Marquis